Anecdotes : les noms de bateaux si drôles qu’ils dissuadent de monter à bord

Anecdotes : les noms de bateaux si drôles qu’ils dissuadent de monter à bord

23/06/2024 Non Par Gwenaelle Drolet

Lunette sur le nez, cheveux balayés par le vent, vous parcourez les quais, admirant les bateaux qui swignent doucement sur l’eau du port. Vous êtes captivés par leurs noms, peints en lettres de différentes tailles et formes, souvent pleins d’originalité. Vous avez sûrement déjà rencontré des noms de bateaux amusants, cocasses ou carrément étranges. En entrant dans l’histoire de certains de ces navires, on découvre souvent l’esprit malicieux, l’humour et parfois la bravoure de leurs propriétaires. Voici un tour d’horizon de ces noms de bateaux qui, pour certains, pourraient dissuader de monter à bord.

« Mère église » : Une histoire de clocher

Le « Mère église » est un bateau connu pour son nom inattendu qui a créé une certaine confusion. Ce bateau a été baptisé en l’honneur de Sainte Mère Église, une commune du nord de la France, libérée par les parachutistes américains lors du débarquement en Normandie. Parmi ces parachutistes, le soldat John Steele s’était coincé sur le clocher de l’église pendant plusieurs heures, rendant cette histoire célèbre grâce au film « Le jour le plus long », adapté du livre de Cornelius Ryan.

Le nom de ce bateau fait sourire, mais derrière se trouve un hommage à cette nuit du 6 juin 1944. Si vous vous retrouvez à bord, vous pourriez avoir l’impression de monter dans une page d’histoire mémorable.

monter à bord

« Jean Bart » : Capitaine au nom de pirate

En parlant de noms de bateaux amusants qui pourraient dissuader de monter à bord, Jean Bart est un exemple parfait. Ce fameux corsaire du Roi Louis XIV, originaire de Dunkerque au nord de la France, a terrorisé les navires anglais et hollandais au XVIIème siècle. Réputé pour son courage et sa ruse, il est devenu une figure emblématique de l’histoire maritime française.

Découvrir le nom « Jean Bart » sur le flanc du bateau pourrait certainement provoquer des rires, mais aussi une certaine appréhension. Après tout, qui serait rassuré à l’idée de monter à bord d’un navire portant le nom d’un pirate célèbre ?

« Utah Beach » : Un nom chargé d’histoire

Utah Beach, l’un des lieux de débarquement allié en Normandie, n’est pas seulement un nom gravé dans l’histoire, c’est aussi le nom d’un bateau. En montant à bord, vous pourriez vous sentir submergé par l’histoire de cet endroit, par le souvenir des soldats qui ont débarqué sur cette plage le 6 juin 1944, dont la 101ème division aéroportée américaine.

A lire aussi :  Comment faire deviner un voyage à sa future femme ?

Le nom « Utah Beach » peut inspirer l’admiration, mais aussi l’inquiétude. Après tout, c’est un hommage à une bataille sanglante et héroïque qui a changé le cours de la Seconde Guerre Mondiale. Pour certains, l’idée de monter à bord d’un bateau avec un tel nom peut être intimidante.

« John Cul » : Un nom à double sens

Le dernier bateau de notre liste est le « John Cul ». Un nom qui, entendu par des oreilles francophones, provoque souvent des rires. En effet, le nom de ce navire, qui sonne comme une plaisanterie potache, pourrait certainement dissuader quelques personnes de monter à bord.

Malgré son apparente légèreté, ce nom fait référence à John Cul, un marin écossais du XVIème siècle, célèbre pour avoir tenté un tour du monde à la voile. Il est donc un hommage à un marin courageux, qui a osé défier les éléments pour réaliser un exploit maritime.

Vous l’aurez compris, choisir le nom d’un bateau n’est pas un acte anodin. Il s’agit souvent d’un hommage, d’une référence à un événement historique ou d’une blague à double sens. Alors, si vous vous promenez un jour sur les quais, prêtez attention aux noms des bateaux qui vous entourent. Vous pourriez être surpris par leurs histoires, leur humour et peut-être, trouverez-vous un nom qui vous dissuaderait de monter à bord !